SYMA goes green – le stand d’exposition certifié durable

La cime verte des arbres, symbole d'un stand durable by SYMA

La présentation exceptionnelle et unique de l’entreprise et de ses produits est au cœur des salons. Pour sortir du lot, on réalise souvent de petits miracles architecturaux et on construit les stands d’exposition les plus extraordinaires. Mais cet art n’est que de courte durée, car après l’exposition, ces constructions uniques ne trouvent plus d’utilisation. Cela ne produit pas seulement des montagnes de déchets, mais assure aussi en amont une utilisation accrue de matériaux légers et polluants à usage unique. SYMA a déjà fait un grand pas vers la durabilité en développant ses profilés polyvalents il y a plusieurs décennies. Avec le « Green Stand » moderne, le stand d’exposition durable a été certifié par l’écolabel, ce qui constitue une évolution logique. Comme le montre cet article, la construction de stands peut aussi être durable !

Le premier pas vers la durabilité : les profilés SYMA

Depuis l’invention du système SYMA, le recyclage et la flexibilité d’utilisation modulaire dans la construction de stands sont au cœur des préoccupations de l’entreprise. Les systèmes de cadres modulaires déjà utilisés depuis les années 60 sont particulièrement durables et peuvent être utilisés encore et encore pour les constructions de stand les plus diverses. L’aluminium utilisé dans ce cadre a une efficacité de recyclage particulièrement élevée, ce qui permet de boucler leur cycle de vie en les recyclant pour de nouveaux produits. Mais ces profilés ne constituent que le noyau de la construction du stand.

Le « Green Stand » : le stand d’exposition durable avec l’écolabel

En tant que précurseur de la branche, SYMA a été la première entreprise autrichienne à obtenir en 2018 la certification de l’écolabel « Uz 75 Messestandbau« . Depuis lors, les clients peuvent se distinguer avec SYMA lors de leur participation à un salon par une durabilité particulière et placer l’écolabel sur leur stand. Pour cela, il faut déjà penser à un certain nombre de choses lors de la planification et du travail préparatoire et respecter toutes les directives. Cela concerne tous les matériaux utilisés, la construction du stand, ainsi que l’élimination finale.

Matériaux certifiés écologiques pour la construction de stands d’exposition

Tous les matériaux utilisés dans le cadre de la production et du salon doivent être durables, réutilisables, recyclables et déjà certifiés dans leur forme brute. Cela vaut aussi bien pour le revêtement de sol que pour les colles ou les vernis utilisés. Les conséquences pour les différentes matières premières y sont détaillées.

Réutilisable signifie par exemple que l’on doit pouvoir réutiliser les murs installés dix fois de plus, dans sa propre entreprise ou dans d’autres organisations qui peuvent garantir leur utilisation ultérieure. L’efficacité du recyclage doit également être indiquée dès la conception du stand. Pour les matériaux les plus divers, du plastique aux métaux ou aux textiles, certaines directives doivent être respectées et les certificats contrôlés de près. Par exemple, le bois ne peut provenir que d’une gestion durable des forêts et doit être conforme au règlement sur le bois recyclé. Les hydrocarbures halogénés et le plomb sont généralement exclus. Le stand d’exposition durable est donc déjà construit dans le respect de l’environnement dans ses fondements, mais l’aménagement intérieur est également réglementé par l’écolabel.

Durabilité totale chez SYMA : des meubles à l’éclairage

En conséquence, seules les lampes LED et HQI peuvent être utilisées pour l’éclairage d’un stand vert, par exemple. Les meubles co-loués ou utilisés doivent également être durables, c’est-à-dire particulièrement durables, robustes – et si possible réutilisés après le salon. Mais c’est aussi le cas des réfrigérateurs ou d’autres appareils électroniques qui doivent correspondre à la classe d’efficacité énergétique la plus élevée. Il est également stipulé, par exemple, que les machines à café ne doivent pas utiliser de systèmes à capsules ou que les poubelles doivent comporter plusieurs récipients pour le tri. Cela permet de s’assurer que le stand durable protège vraiment l’environnement jusque dans les moindres détails.

Abandon des films à usage unique et optimisation du transport

On ne fait pas les choses à moitié non plus en ce qui concerne l’emballage et le transport. Les films jetables sont ainsi réduits à un minimum absolu, tant pour l’emballage que pour le montage d’un stand sur place. Les trajets de livraison nécessaires sont optimisés. Il s’agissait par exemple d’organiser un bus pour l’équipe sur place ou de compenser les émissions de CO2 pour les grands déplacements.

Une gestion d’entreprise verte chez SYMA : du savon au grand concept de gestion des déchets

La certification par l’écolabel ne contrôle cependant pas seulement le niveau respectif et tous les processus concernés, mais l’entreprise dans son ensemble. C’est ainsi que, grâce à l’engagement de tous les collaborateurs et collaboratrices, SYMA est devenue en 2018 une entreprise entièrement verte. Grâce à un conseil externe, l’ensemble du concept de gestion des déchets de la production a été optimisé et la gestion des bureaux est également devenue respectueuse de l’environnement. Conformément aux directives, SYMA achète 100% d’électricité verte, tout le papier utilisé est recyclé ou certifié et au moins la moitié de tous les appareils électroniques sont à faible consommation d’énergie. La protection de l’environnement chez SYMA ne se limite donc pas au stand durable, mais va bien au-delà, au sein même de l’entreprise, depuis le savon utilisé jusqu’aux grandes commandes d’impression.

Si vous êtes intéressé par un stand d’exposition durable de SYMA, contactez-nous dès aujourd’hui.


 

Actualités

Informations juridiques

Bulletin d'information

Recevez les dernières mises à jour

Copyright © 2022 - Designed by SYMA.
Change your region