Sécurité au parc des expositions

Agent de sécurité au parc des expositions

Les salons en tout genre attirent toujours de grands flux de visiteurs dans une zone limitée, où des halls remplis de stands, d’objets de valeur, de technique et de personnel attendent les visiteurs. Ce n’est donc pas seulement à l’époque du Covid-19 que la sécurité sur le site de l’exposition est un thème décisif qui se retrouve dans toute la planification. Mais qui est responsable de quoi et à quoi faut-il veiller de manière générale pour que l’expérience du salon soit aussi sûre pour les visiteurs que pour les exposants ?

Quelles sont les mesures de sécurité à prendre en compte ?

En principe, les précautions les plus diverses doivent être prises dès la planification et l’aménagement du stand, respectivement lors de la répartition du site d’exposition. Celles-ci vont des mesures de protection contre l’incendie par l’utilisation de matériaux difficilement inflammables à la planification de voies d’évacuation et de lieux de rassemblement. Tout danger pouvant survenir lors d’un rassemblement de nombreuses personnes doit être pris en compte. Du vol, de la protection des données ou des blessures légères aux catastrophes naturelles ou à la panique générale. Il faut toujours prévenir les grands dangers et avoir un plan d’urgence à portée de main pour chaque éventualité.

Responsabilités de la sécurité : qui assume quelles tâches ?

Dans la plupart des cas, les analyses de risques sont prises en charge par les exploitants et les organisateurs des salons concernés. Sur la base de cette évaluation, des directives et des règlements sont publiés à l’intention des exposants, des sociétés de service, des entreprises de construction de stands et des autres prestataires de services. Celles-ci concernent principalement le nombre de visiteurs, les dimensions, les distances et les voies d’évacuation entre les différents stands, ainsi que les règles de base concernant le tabagisme, les animaux, les voitures et les objets dangereux. Le règlement intérieur et les directives techniques doivent impérativement être respectés. Sinon, il pourrait arriver, dans certaines circonstances, qu’un stand d’exposition soit construit trop haut ou trop couvert, par exemple, et que les sprinklers à eau ne puissent pas éteindre suffisamment le feu en cas d’incendie.

La mission de l’entreprise de construction de stands

SYMA accompagne ici l’entreprise exposante en lui fournissant des conseils et en traduisant techniquement ou conceptuellement les directives de sécurité du salon, mais surtout en les appliquant finalement au stand d’exposition souhaité. Dans ce contexte, le défi de notre architecte de salon est de concilier les réglementations et les fonctions prescrites avec les souhaits des exposants. Grâce à leur grande expérience dans la conception du stand et à la collaboration directe avec les responsables techniques compétents sur place, on peut être sûr que le stand construit répondra toujours à toutes les règles de construction et aux directives de sécurité. La fonction de conseil consiste alors par exemple à informer et à expliquer la possibilité d’une surveillance externe des stands ou d’autres services utiles sur le site du salon. À l’heure du Covid-19, plusieurs offres complémentaires de SYMA sont également disponibles à la vente pour rendre le stand encore plus sûr d’un point de vue hygiénique.

La sécurité au parc des expositions à l’heure du Covid-19

De nos jours, là où de nombreuses personnes se rencontrent, il n’y a pas seulement le risque de vols ou d’incidents techniques, mais aussi le risque de propager des agents pathogènes ou des virus. Mais les premiers salons et manifestations qui ont à nouveau lieu prouvent qu’avec une bonne préparation et des concepts d’hygiène élaborés, il est possible de vivre des salons sans souci.

Réglementations et règles en vigueur

Du côté des halls d’exposition, il existe déjà des concepts généraux qui promettent aux visiteurs et aux exposants la sécurité sur le site du salon. En complément, les organisateurs des salons concernés élaborent également des concepts d’hygiène qui s’appliquent obligatoirement à toutes les personnes pendant la manifestation. Les prescriptions 3G et la protection bucco-nasale sont omniprésentes et décisives, tout comme la traçabilité des participants. Ces restrictions sont strictement contrôlées par les organisateurs. Les exploitants des halls d’exposition assurent une ventilation et un nettoyage intensifs et réguliers. Les visiteurs eux-mêmes sont responsables de se laver les mains, de les désinfecter et de garder leurs distances. Mais l’entreprise de construction de stands peut aussi veiller à la distance nécessaire, et surtout à la canalisation des visiteurs sur le stand, grâce à une planification intelligente.

Services complémentaires de SYMA concernant le Covid-19

Outre la mise en œuvre des conditions de base qu’un stand d’exposition doit remplir à l’heure de Covid, il existe toute une série de services supplémentaires qui garantissent une meilleure hygiène dans la construction du stand. SYMA propose ainsi différents types de distributeurs de désinfectants, des parois de protection hygiéniques en plexiglas, des compteurs d’accès pour un nombre limité de visiteurs sur le stand, des bandes de barrage pour un flux de visiteurs dirigé ou des lave-vaisselle professionnels qui lavent particulièrement à chaud. L’exposant lui-même ne doit s’occuper que de la formation de ses collaborateurs – SYMA se charge volontiers de tous les autres éléments.

Nos chefs de projet se feront un plaisir de vous conseiller en détail sur la sécurité et l’hygiène de votre prochain stand d’exposition personnalisé SYMA.

Actualités

Informations juridiques

Bulletin d'information

Recevez les dernières mises à jour

Copyright © 2022 - Designed by SYMA.
Change your region